L’organisation touristique

Mis à jour le 31 Mai 2011
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police Imprimer

L’organisation touristique

Aujourd’hui, l’OT, ce n’est plus que l’accueil durant la saison touristique, c’est aussi développer son offre et la mettre sur internet, coordonner les professionnels, gérer l’information, être qualitatif….bref, une multitude de missions nouvelles.
Pour cela, nous devons nous adapter et optimiser notre organisation.

Mais organiser son territoire, c’est avoir la volonté d’être plus performant et répondre à l’évolution de la consommation touristique.

Cela passe par :

  • fédérer l’ensemble des acteurs touristiques de sa zone au service du projet du territoire.
  • être plus efficace et faire des économies d’échelle grâce au regroupement de moyens
  • Simplifier les structures.
  • Avoir un fonctionnement clair et affiché des services touristiques du territoire.

Plusieurs questions se posent dès lors que l’on souhaite réfléchir à un nouveau fonctionnement pour son territoire.

Déterminer la bonne échelle de son territoire

L’échelle peut être communautaire ou intercommunautaire.
La tendance est au regroupement de communes, voir de communautés de communes.

La MOPA (mission des OT et pays touristiques d’Aquitaine) met à disposition une grille d’évaluation pour avoir une idée de la pertinence de son territoire géographique.

Définir ses objectifs de structuration

S’arrêter un instant et faire l’état des lieux de son territoire… en terme d’organisation institutionnelle, d’organisation des structures et d’organisation des fonctions.

Quelques exemples d’organisation territoriale

Il n’y a pas, bien sûr, de modèles type d’organisation : chaque territoire a son histoire et une configuration particulière.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples d’organisation territoriale, certes à l’échelle d’un département ou d’une région mais qui ne peuvent laisser indifférents.


Laissez un commentaire

 

haut de page